Tempête tropicale Maria : Guadeloupe et Iles du nord en vigilance jaune cyclone

[ad_1]

La Guadeloupe ainsi que Saint-Martin et Saint-Barthélémy, les Iles du nord déjà ravagées par l’ouragan Irma, ont été placées en vigilance jaune cyclone par Météo France Antilles Guyane dimanche, à l’approche de la « tempête tropicale forte » Maria qui doit prochainement devenir un ouragan.

Dimanche matin, le centre de Maria se trouvait à environ 800 km de la Guadeloupe, se dirigeant droit vers l’archipel. Les établissements scolaires resteront fermés lundi en Guadeloupe, « par mesure de précaution » et « ce jusqu’à nouvel ordre », a annoncé l’Académie.

Selon Météo France, « Maria s’intensifie en s’approchant de l’arc antillais. Le centre du système est prévu à proximité immédiate de la Guadeloupe en seconde partie de nuit de lundi à mardi. Maria serait alors au stade d’ouragan de catégorie 2 ».

Météo France précise que « les incertitudes sur la trajectoire et l’intensité finale restent importantes et ne permettent pas à cette heure de préciser les impacts sur la Guadeloupe ».

« Maria ne sera pas un ouragan majeur et ses impacts n’auront rien à voir avec ce qu’a provoqué Hugo voici 28 ans sur la Guadeloupe », ajoute cependant Météo France, en référence à un ouragan, qui avait fait plus d’une dizaine de morts et 30.000 sinistrés en Guadeloupe en 1989.

Avec une mer « forte dès lundi 18 au matin ou au plus tard lundi après-midi », le scenario le plus défavorable prévoit des creux de 7 à 9 mètres, provoquant « des déferlements très violents en particulier sur le sud de l’archipel ».

Des rafales « de l’ordre de 150 km/h » sont attendues « au plus fort de l’épisode », à partir de la nuit de lundi à mardi. Le phénomène pourrait durer « une bonne partie de la journée de mardi ».

Des pluies « particulièrement abondantes » pourraient provoquer « beaucoup d’inondations ». « Des quantités d’eau dépassant 200 mm, voire 400 mm par endroits semblent vraisemblables », selon Météo France.

Concernant les Iles du nord, « le scenario le plus probable est un passage de Maria à un stade d’ouragan de catégorie 3 à une distance d’environ 150 km de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. On ne peut cependant exclure totalement un passage plus près, à 100 km ou moins », selon Météo France.

Maria fait craindre « un épisode durable de vent très soutenu, avec des vitesses moyennes de 70 km/h et des rafales de 100 km/h à partir de l’après-midi de mardi et qui durerait une bonne partie de la journée de mercredi », des creux de « 4 à 5 m ». Dans la périphérie de Maria, des pluies abondantes sont à attendre, notamment à partir de mardi soir et mercredi.

[ad_2]

Cet article a été publié ici

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com