Sortie de crise en vue après un «accord de principe»

Au terme de cinq heures de négociations mardi avec la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, le mouvement social contre l’insécurité et l’immigration illégale a laissé entrevoir une levée des barrages .
Le mouvement social contre l’insécurité et l’immigration clandestine qui touche l’archipel français de Mayotte, dans l’océan Indien, semblait s’acheminer vers une sortie de crise mardi soir, avec la proposition de lever les barrages routiers à l’issue de cinq heures de négociations. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, qui a reçu un accueil houleux à son arrivée lundi dans le petit département français, situé entre la côte orientale de l’Afrique et Madagascar, a reçu mardi une délégation du collectif des citoyens et de l’intersyndicale, à la tête du mouvement de contestation, ainsi que des élus.

Fatihou Ibrahim, porte-parole du collectif des citoyens, a annoncé qu’une levée des barrages routiers serait proposée mercredi à la population. «On a des avancées réelles, le plan de lutte contre l’insécurité est acté», a-t-il déclaré. «Nous avons demandé 15 mesures d’urgence supplémentaires, la ministre s’est engagée à remettre plus d’État sur le territoire», a-t-il ajouté. Les citoyens sont donc appelés à se rassembler mercredi à Mamoudzou, et «nous allons voir avec eux s’ils voient favorablement la levée des barrages», au moins pendant un mois, le temps que des études sur les moyens d’améliorer la sécurité et la présence de l’État soient présentées.

Édouard Philippe souhaite à son tour se rendre à Mayotte

«Je souhaite le retour au calme dans le territoire le plus vite possible puisque nous avons devant nous un court mois de travail», a déclaré de son côté la ministre, qui a annoncé dans un communiqué publié sur Twitter la conclusion d’un «accord de principe». La ministre des Outre-mer, qui est repartie de Mayotte mardi soir avec l’intention de se rendre au Conseil des ministres à Paris ce matin à 10 heures, annonce avoir «pris des engagements au nom du gouvernement pour renforcer la sécurité, la lutte contre la délinquance et la lutte contre l’immigration illégale (…) dans un délai d’un mois». Le premier ministre Édouard Philippe, qui a affiché mardi soir sa volonté de trouver des «solutions durables», a dit son souhait de «vite» se rendre dans le 101e département français, sans toutefois évoquer une date précise.

Avant ces négociations, plusieurs milliers de personnes avaient manifesté mardi à Mamoudzou contre l’insécurité et l’immigration clandestine en provenance des Comores, à 70 km de là, mais aussi pour réclamer davantage d’actions de l’État. «Je suis là pour la sécurité principalement, et pour tous les problèmes sociaux», a expliqué Lisa, enseignante de 26 ans, énumérant le manque d’écoles et de lits à l’hôpital. «On n’est plus chez nous. On nous tue. Que les clandestins retournent à Anjouan ou en métropole!», hurlait une autre manifestante.

Dans le même temps, entre 200 à 300 manifestants ont investi l’assemblée départementale pour dénoncer la «trahison» de certains élus qui avaient accepté la veille de discuter avec la ministre à Dzaoudzi. Les élus qui se trouvaient sur place et ont dû quitter l’hémicycle sous les huées des manifestants.

Lundi, la ministre avait ouvert le chantier, qui fait débat, d’un possible statut d’extraterritorialité pour l’hôpital, dont la maternité est la première de France avec quelque 10.000 naissances chaque année. L’objectif est d’enrayer la multiplication de naissances d’enfants de mères venues des Comores voisines et en situation irrégulière, ce qui est perçu comme un abus du droit du sol. «En 2015, plus d’un adulte sur deux vivant à Mayotte n’y est pas né», et les natifs des Comores «représentent 42 % de la population du département», selon l’Insee. Dans ce climat, l’élection législative partielle du 18 mars est maintenue malgré les risques. Les manifestants ont annoncé la couleur: «Chacun va imprimer un bulletin ‘sécurité du département’ et le mettre dans l’urne», a assuré l’un d’eux.

Source Le Figaro
Close

Connexion

Pas encore de compte ? Inscription

Créer un nouveau compte

Vous avez déjà un compte ? Connexion

Réinitialiser le mot de passe

Vous avez déjà un compte ? Connexion

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Les nouveaux Buzz
sur votre boîte Mail

Abonnez-vous et restés informés.

Merci pour votre inscription.

Une erreur s'est produite.