Parrot Mambo FPV, le mini-drone qui vous plonge dans la course

[ad_1]

Dans la catégorie des drones, Parrot a depuis longtemps choisi le camp ludique et son Mambo FPV veut renforcer l’intérêt de ses jouets volants. La nouveauté du jour n’est pas le drone Mambo en lui-même, car il a été lancé l’an dernier, mais l’équipement avec lequel il est livré. A côté du Mambo, on trouve dans la boîte une manette de contrôle (Flypad), un casque VR où l’on insère son smartphone (Cockpit Glasses) et surtout une caméra vidéo amovible à placer sur le drone, la Mambo FPV (pour « first person view », vue à la première personne).

[Lire le test du Parrot Mambo 2016]

Cette caméra est non seulement capable de diffuser le flux vidéo sur votre téléphone, mais elle peut aussi enregistrer la course directement sur une carte Micro SD à placer dans un emplacement dédié. Le Mambo étant un mini drone, la définition vidéo de la caméra est modeste – 1280×720 points (720p) –  mais elle dispose d’un angle de vision très large de 120°.

Côté performances, le Mambo FPV est identique à son prédécesseur puisqu’il peut voler à 30 km/h, mais la nouvelle batterie (Power) lui permet de voler pendant 10 minutes sans module vidéo. Il faudra mesurer l’autonomie du Mambo en mode FPV.

Jeu en intérieur

Le cadre légal de vol des drones – ils sont interdits sur la voie publique sauf autorisation de la mairie, etc. – fait qu’il est compliqué de les utiliser dans la rue et la plupart des parcs. Parrot s’est intelligemment repositionné sur le jeu en intérieur, un environnement plus souple légalement mais aussi techniquement puisque les contraintes aériennes (vent, etc.) sont largement moindres.

Si l’idée de faire des courses en immersion a l’air bonne, il faudra aux pilotes en herbe trouver des parkings ou hangars pour avoir la possibilité de pousser les aéronefs au maximum de leur capacité, le salon de tata Yvonne, truffé de porcelaine, n’étant clairement pas un lieu adapté pour cette activité.

L’ajout d’équipement du Mambo PFV ne fait pas exploser le prix du Mambo original lancé l’an dernier (119 euros, 39 euros la manette) : à 179 euros avec la manette, le casque et la caméra modulaire, le Mambo FPV reste encore accessible au plus grand nombre. Il reste à évaluer vos besoins en batteries supplémentaires qui, vendues à 15 euros l’unité, s’avèrent vite indispensable pour éviter le cycle « je joue 8 minutes, je recharge pendant 45 minutes ».

[ad_2]

Source

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com