Mort de l’influent homme d’affaires et mécène français

[ad_1]

L’homme d’affaires et mécène français Pierre Bergé est mort à l’âge de 86 ans le 8 septembre dans sa maison de Saint-Rémy-de-Provence, après avoir été hospitalisé au CHU d’Avignon. Il venait d’épouser au mois de mars le paysagiste américain Madison Cox, se réjouissant de pouvoir officialiser sa relation depuis le vote du mariage gay en France.

« La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent, Paris et la Fondation Jardin Majorelle, Marrakech ont l’immense tristesse d’annoncer le décès de leur Président-fondateur Pierre Bergé, survenu vendredi 8 septembre 2017 à 05H39, à son domicile à Saint-Rémy-de-Provence« , selon un communiqué transmis à l’AFP.

Originaire d’Oléron et venu à Paris dans l’idée d’être écrivain ou journaliste, Pierre Bergé est devenu un businessman habile à la fortune estimée à 180 millions d’euros. Il aura laissé une belle empreinte dans le milieu de la culture. Dans la mode d’abord, lui qui a été le compagnon d’Yves Saint Laurent durant cinquante ans jusqu’à la mort du créateur en 2008, l’aidant à fonder la maison de couture du même nom. Mais il a également oeuvré en tant que directeur du théâtre de l’Athénée et président de l’Opéra Bastille et il a été nommé ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO.

Personnalité influente qui a pris le contrôle du quotidien Le Monde en 2010 (avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse), Pierre Bergé a noué des relations étroites avec les politiques, il était d’ailleurs considéré comme un soutien important du Parti socialiste. Il avait utilisé son pouvoir médiatique afin de sensibiliser l’opinion sur la cause homosexuelle – il a été propriétaire du magazine Têtu jusqu’en 2013 – et la lutte contre le sida, cofondant le Sidaction. Son franc-parler lui avait valu de faire l’objet de controverses, notamment sur le Téléthon, mais Pierre Bergé est une figure française fascinante dont le parcours a de quoi impressionner.

Que va devenir tout ce qu’il a bâti ? Pierre Bergé avait évoqué avec l’AFP ses projets pour l’avenir : « Je connais Madison Cox depuis quarante ans ans. Il est le vice-président de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. Il va me succéder. Il est en charge des musées Saint Laurent de Paris et Marrakech. »

[ad_2]

Source

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com